Lettre d'information du Cratère - programme 159

Voir cette e-lettre dans votre navigateur.
                                       Lettre d'information
Le Cratère
Cinéma Art & Essai Recherche et Découverte
95 grand rue St-Michel
31400 Toulouse
Répondeur : 05 61 53 50 53
www.cinemalecratere.com
 
Missions et Services 
Le Cratère n'est pas une salle à part dans le concert des salles toulousaines, c'est la plus belle des petites salles dans ce créneau de programmation. 80% de sa ligne éditoriale est constituée de reprises après les grandes salles Art et Essai du centre ville. Le concept, de ce point de vue, est celui de cinéma de poche au sens de livre de poche, l'édition intégrale trés vite après la première édition, mais à un tarif moindre notamment pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA, ainsi que pour les étudiants...

Bonne rentrée !

le Cratère réouvre ses portes le 30 août, vous trouverez le programme ici : programme 159.

et n'oubliez pas les rencontres de ce mois de septembre :

Joe Leahy's Neighbours

Mer 03 Sep
En compagnie de Bob Connolly et en présence de Jean-Louis Dufour Directeur de l'Esav, initiateur du Groupe de Recherche Documentaire, en partenariat avec la Librairie Terranova..

joe leahys neigbours

Joe Leaby's Neighbours
documentaire de Bob Connolly, Robin Anderson - Australie 1988 -1h30 min - VOST

Fils d'un chercheur d'or et d'une femme papoue, Joe Leahy exploite une plantation de café dans le territoire des Ganigas. ...

Ombline

Jeu 04 Sep
Débat organisé par le Comité Quartier St Michel.

ombline

Ombline
de Stéphane Cazes - France 2012 – Int : Mélanie Thierry, Nathalie Becue, Corinne Masiero... 1h35 min

Ombline, une jeune femme de vingt ans, est condamnée à 3 ans de prison suite à une violente agression. Alors qu'elle a perdu tout espoir en l'avenir, un événement vient bouleverser sa vie : elle découvre qu’elle est enceinte et donne naissance à Lucas. La loi lui permettant de l'élever les 18 premiers mois, Ombline va se battre pour garder son fils le plus longtemps possible auprès d'elle et convaincre le juge qu'elle est capable d'en assumer la garde à sa sortie de prison...

" En usant de la maternité comme d'une rédemption, Cazes réussit un portrait de femme en plein révolution, un work-in-progress émotionnel qui ne laisse pas indifférent. "  Critikat

Le Meilleur de la Quinzaine - Festival de Cannes 2014

Sam 13 Sep
films en avant-première en partenariat avec le GNCR
le-meilleur-de-la-quinzaine-2104-site

National Gallery

national gallerydocumentaire de Frederick Wiseman - Etats-Unis, France, Grande-Bretagne 2013 – 2h53 - VOST

National Gallery s'immerge dans le musée londonien et propose un voyage au cœur de cette institution peuplée de chefs d'œuvre de la peinture occidentale du Moyen-âge au XIXe siècle. C’est le portrait d'un lieu, de son fonctionnement, de son rapport au monde, de ses agents, son public, et ses tableaux. Dans un perpétuel et vertigineux jeu de miroirs, le cinéma regarde la peinture, et la peinture regarde le cinéma...

Samedi 13 septembre à 16h : Séance unique en avant-première

A Hard Day                                                         

a hard dayde Kim Seong-hun - Corée 2014 – Int : Lee Seon-gyoon, Jin-woong Jo, Jeong Man-Sik...1h41 - VOST

De retour de l'enterrement de sa mère, Gun-su, détective à la police criminelle, tue un homme dans un accident de voiture. Pour se couvrir, il décide de cacher le corps dans le cercueil de sa mère.Lorsque l'affaire apparaît sur la base de données de la police, on nomme son partenaire pour mener l’enquête. Gun-su, sous pression voit l’enquête avancer au rythme des détails révélés de l’accident. Les choses vont empirer lorsqu’un témoin de l’accident va menacer Gun-su...

Samedi 13 septembre à 19h : Séance unique en avant-première

Le Conte de la princesse Kaguya (vo et vf)  

conte de la princesse kaguyaFilm d'animation de Isao Takahata – Japon - 2014 - 2h17 - VOST

Adapté d’un conte populaire japonais "Le couper de bambou", un des textes fondateurs de la littérature japonaise, Kaguya, "la princesse lumineuse", est découverte dans la tige d'un bambou par des paysans. Elle devient très vite une magnifique jeune femme que les plus grands princes convoitent : ceux-ci vont devoir relever d’impossibles défis dans l’espoir d’obtenir sa main..

 

Tu dors Nicole  

tu-dors-nicoleNetBde Stéphane Lafleu - France, Canada 2013 – Int : Julianne Côté, Marc-André Grondin, Catherine St-Laurent...1h33 - VOST

Profitant de la maison familiale en l’absence de ses parents, Nicole écoule paisiblement l'été de ses 22 ans en compagnie de sa meilleure amie Véronique. Alors que leurs vacances s’annoncent sans surprise, le frère aîné de Nicole débarque avec son groupe de musique pour enregistrer un album. Leur présence imposante vient rapidement ébranler la relation entre les deux amies. L'été prend alors une autre tournure, marqué par la canicule, l'insomnie grandissante de Nicole et les avances insistantes d’un garçon de 10 ans. Tu dors Nicole observe avec humour le début de l’âge adulte et son lot de possibles...

Mercredi 17/9 à 20h30 et Samedi 20/9 à 13h50: Séances en avant-première

Le procès de Viviane Amsalem  

Proces de viviane amsalem1de Shlomi Elkabetz, Ronit Elkabetz - Allemagne, Israël, France 2014 – Int : Ronit Elkabetz, Menashe Noy, Simon Abkarian...1h55 - VOST
Viviane Amsalem demande le divorce depuis trois ans, et son mari, Elisha, le lui refuse. Or en Israël, seuls les Rabbins peuvent prononcer un mariage et sa dissolution, qui n'est elle-même possible qu’avec le plein consentement du mari. Sa froide obstination, la détermination de Viviane de lutter pour sa liberté, et le rôle ambigu des juges dessinent les contours d’une procédure où le tragique le dispute à l'absurde, où l'on juge de tout, sauf de la requête initiale....

FIFIGROT (du 15 au 21 septembre 2014)

Dim 14 Sep | Sam 20 Sep
3ème Festival International du Film Grolandais de Toulouse

couvFB-2014

Workers

Amphore d'Or 2013
de José Luis workersVallé - Allemagne, Mexique 2012 - Jesùs Padilla, Susana Salazar, Barbara Perrin Rivemar - 2h02 - VOST

A la veille de prendre sa retraite, Rafael, balayeur depuis trente ans dans la même fabrique d’ampoules électriques et immigrant non déclaré, apprend que son patron ne lui versera aucune pension. Lidia est employée chez une vieille Mexicaine fortunée qui n’a d’yeux que pour son chien, Princessa, à qui elle lègue toute sa fortune à sa mort. Peu à peu elle réfléchit à ce qu’avoir un chien pour patron peut bien vouloir dire...

 

Wrong Cops

Prix spécial du jury Albert Dupontel
thumb wrong copsde Quentin Dupieux avec Mark Burnham, Eric Judor, Marilyn Manson 2013 France 1h25-VOST

Los Angeles. Duke, un flic pourri et mélomane, deale de l'herbe et terrorise les passants. Ses collègues au commissariat : un obsédé sexuel, un flic maître chanteur, un chercheur de trésor au passé douteux, un borgne difforme se rêvant star de techno... Leur système fait de petites combines se dérègle lorsque la dernière victime de Duke, un voisin laissé pour mort dans son coffre, se réveille...

 

Afrik’aïoli , Espigoule se tire ailleurs

Prix Michael Kael
afrikaioli
de Christian Philibert avec Jean-Marc Ravera, Mohamed Metina 2013 France/Sénégal 1h35

Le petit village d'Espigoule tourne un epage de son histoire. Jean-Marc, jeune retraité, a vendu son bistrot. Après bien des hésitations, il finit par accepter de partir en vacances au Sénégal avec son ami Momo. Loin de leurs frontières varoises, ils feront la rencontre de Modou, un Sénégalais filou chargé de leur faire découvrir le pays. Malgré les débuts difficiles des pigeons occidentaux, des galères en tout genre, une véritable amitié va se nouer...

 

Ceci est mon corps

Amphore du Peuple
ceci-est-mon-corpsde Jérôme Soubeyrand avec Marina Tomé, Jérôme Soubeyrand, Christophe Alévêque 2013 France 1h34

Un curé tombe amoureux d’une actrice névrosée dans un stage de thérapie, monte à Paris pour la retrouver et découvre l’auberge espagnole de l’amour et de la sexualité. Parallèlement à la fiction, Jérôme Soubeyrand interroge Michel Serres et Michel Onfray sur les fondements de la séparation du corps et de l’esprit dans le christianisme et se prête à une séance de psychanalyse transgénérationnelle avec Bruno Clavier, spécialiste mondial du genre. Ils interrogent ensemble le secret de famille que l’écriture de la fiction a contribué à mettre à jour : sa grand-mère est une fille de curé...

Dimanche 21 septembre à 17h30 : en présence de Jérôme Soubeyrand

 

Tu dors Nicole

COMPETE
tu-dors-nicoleNetBde Stéphane Lafleur avec Julianne Côté, Marc-André Grondin, Catherine St-Laurent 2013 France/Canada 1h33

Tu dors Nicole, campé dans une ville de banlieue canadienne anonyme à une époque imprécise, voire improbable, suit l'été des 22 ans de Nicole. Profitant de la maison de ses parents en leur absence, elle passe de longues heures de farniente avec son ami Véronique, toutes deux alanguies par la moiteur de l'été. Son frère musicien, répète chaque jour avec ses potes quelques pièces de rock instrumental. Pendant ce temps-là, un jeune garçon de 10 ans, dont la voix a étrangement mué, lui fait inlassablement la cour...

 

Indésirables

COMPETE
indesirablesde Philippe Barassat avec Jérémie Elkaim, Béatrice De Stael, Valentine Catzeflis, Bastien Bouillon, Magali Le Naour-Saby, 2013, France, 1h37

Une plongée inoubliable, à la fois réaliste et surréaliste, dans le monde de ceux que les « valides » croient trop souvent normal de priver d'amour et de plaisir, les « Indésirables »...Aldo (Jérémie Elkaïm), un jeune infirmier sans souci, perd son emploi. Pour continuer à payer les études de son amie Lucie, et poussé par son entourage qui lui trouve de bonnes raisons morales de la faire, il devient assistant sexuel pour personnes handicapées. Cependant il n'arrive jamais à avouer à Lucie la réalité de sa nouvelle activité qui le plonge pourtant dans d'étranges expériences dont il sortira transformé.

Samedi 20 septembre à 18h : en présence de l'équipe du film

 

 TRILOGIE CHRISTOPHE COELLO

Partagé entre la France, l'Espagne et l'Amérique Latine, il capte inlassablement le réel qui marche sur la tête, en sapant les bases de nos sociétés mortifères. Avec ses confrères Stéphane Goxe et Pierre Carles, il est devenu le cinéaste de la flibuste et offre une vision atypique de la rébellion contemporaine. 

Retour en terre Mapuche


retour en terre mapuchede Christophe Coello et Stéphane Goxe 2013 – France - 1h22

Harcelés par la police, persécutés par la justice, ces femmes et ces hommes de la communauté indigène mapuche sont engagés dans une bataille contre les multinationales énergétiques et minières implantées au cœur de leur territoire. Les indiens Mapuches réclament leurs terres et le droit de vivre comme ils l'entendent. En s'arrêtant sur la trajectoire de ces personnages, Retour en terre Mapuche propose à la fois un témoignage sur l'engagement et d'une certaine manière un éclairage sur la fabrication médiatique d'une figure très contemporaine : celle de l'ennemi intérieur, qualifié au besoin de terroriste dès lors qu'il s'oppose à la « raison » économique et aux intérêts des grandes compagnies privées.

Jeudi 18 septembre à 16h : en présence de Christophe Coello

 

Squat, la ville est à nous !


squat la ville est a nousde Christophe Coello, 2011 – France -1h34

Un autre point d’orgue du documentaire incendiaire. Pendant huit ans, de 2003 à 2011, Christophe Coello a filmé de l’intérieur les discussions ardentes et les actions extrêmement imaginatives d’un groupe de flibustiers barcelonais poussant la révolte fort loin. Ne se contentant pas d’envahir, pour leur redonner vie, les habitations « promises à la culbute financière », les larrons impulsent la résistance à l’échelle du quartier : ils multiplient les happenings dans les rues, dénoncent les micmacs des agences immobilières, invitent les passants à des fiestas, confisquent les ordinateurs de sociétés leaders dans l’armement, organisent des opérations « métro gratuit pour tous ».

Jeudi 18 septembre à 18h : en présence de Christophe Coello

 

Volem rien foutre al pais


volem rien a foutrede Pierres Carles, Christophe Coello, Stéphane Goxe, 2007 – France - 1h47

Avec cette suite d’Attention danger travail du même trio, ce n’est pas seulement à un bricolage séditieux sympa, et malicieusement rentre-dedans, que nous avons affaire, c’est à un chef-d’œuvre surprise du cinéma de combat fichtrement jouïssif. Souffrant fort bien de la comparaison avec les plus éperonnantes fictions anarcho-utopistes des années barricades (La Salamandre, Bof et Themroc, les Mocky écrits par Alain Moury…) dont il retrouve le punch dialectique jubilatoire et le jusqu’auboutisme pyromanesque ouvrant sur tous les possibles, le documentaire-manifeste Volem rein foutre al païs s’avère être, de par son existence même, une terrible catastrophe pour le monde du travail décerveleur.

 

TRILOGIE PANOS H.KOUTRAS

L'Attaque de la moussaka géante  
lattaque de la moussakade Panos H. Koutras - Grèce 2001 - Int : Yiannis Aggelakis, Myriam Vourou, Christos Mantakas... - 1h43 - VOST

 A la suite d'une téléportation ratée, un rayon extraterrestre touche accidentellement une part de moussaka. Très vite, elle se transforme en monstre géant, se dirigeant droit sur Athènes, écrasant, dévorant et projettant des geysers de sauce mortelle sur son passage.

 

Strella
strellade Panos H. Koutras - Grèce 2009 - Int : Mina Orfanou, Yannis Kokiasmenos, Minos Theoharis... - 1h56 - VOST

Un des films subversifs-carabinés les plus commotionnants de ces dernières décennies assumant réellement jusqu’au bout son extrême virulence transgressive et libératrice. Et dont on « peut ressortir intellectuellement très perturbé », lit-t-on dans l’ Annuel du cinéma 2010. Venez voir pourquoi. Qu’on sache juste que Strella, qui a effrayé tous les producteurs grecs, est autoproduit,que son rôle-titre est interprété par une vraie transsexuelle, que le film réussit à nous envoûter d’un bout à l’autre du récit, qu’il s’attaque sans demi-démesure aux lois et aux tabous des sociétés bourges mais qu’il entend piétiner de surcroît les règles fatalistes mêmes de la tragédie grecque.

Xenia                                             
xenia1de Panos H. Koutras - Grèce, France, Belgique 2014 – Int : Kostas Nikouli, Nikos Gelia, Yannis Stankoglou...2h08 - VOST

Dany et Ody sont deux frères que tout oppose. Dany, extraverti et insouciant vit en Crète et assume pleinement son homosexualité au point d’en faire un gagne-pain auprès de messieurs peu scrupuleux. Mais sa mère vient de mourir et il décide de rejoindre à Athènes son frère Ody, aussi hétéro et rangé que lui-même est folle et chaotique. Ils vont être amenés à se lancer dans une improbable équipée qui va les rapprocher : Ody aura bientôt 18 ans et, Albanais par sa mère, il risque de se faire expulser s’il ne retrouve pas rapidement le père grec qui les a abandonné. Celui-ci aurait été repéré à Thessalonique, où il serait devenu… politicien d’extrême-droite ! Les voilà donc lancés dans une quête du père qui aura tout de l’odyssée initiatique et refondatrice de leur relation. Une ode fantasque, drôle et touchante à la liberté et à la tolérance.

Lundi 15 septembre à 21h : Séance en présence de Yannis Youlountas

 

SITUATIONNISTE

Chinois encore un effort pour être révolutionnaires

chinois-encore-un-effortde René Viénet, Ji Qing-ming, Al. Perreault, 1977 – France - 2h

Fort renommé dans les milieux anarcho-enragés pour ses détournements tordboyautants de films asiatiques d’action, l’ex-situ René Viénet s’est également lancé vers 1975 dans le documentaire satirique d’agit-prop. Le résultat est magnifique. Chinois, encore un effort…, sélectionné par l’exigeante Quinzaine des Réalisateurs de Cannes mais trop dérangeant à l’époque pour pouvoir circuler, accomplit l’exploit de retracer par le menu, avec une cinglante clarté, l’histoire de la révolution culturelle trahie par les bureaucrates en arrivant à combiner perfidement le didactisme corrosif pointilleux à la Solanas avec l’humour explosif d'un Tex Avery.

Vendredi 19 septembre à 19h30 : séance en présence de Noël Gaudin

 

In girum imus nocte et consumimur igni            

in girumde Guy Debord 1978 France 1h40

Le titre du film est un palindrome latin qui se lit donc indifféremment de gauche à droite et de droite à gauche et qui signifie « Nous tournons en rond dans la nuit et nous serons dévorés par le feu ». In Girum... associant images détournées et commentaires off, prolonge le refus du spectacle développé par l'auteur dans ses livres et dans son activité au sein de l'Internationale Situationniste.

Mercredi 17 septembre à 17h45 : séance en présence de Guy-Claude Marie

 

La société du spectacle et ses commentaires              

la-societe-du-spectaclede Jan Bucquoy, avec Tristane Cleyrergue, Diana Barrows, Robert Dehoux, Noël Godin, 2003, Belgique, 1h

Aussi fascinant formellement, aussi pointu politiquement, aussi irréductiblement indigérable par la machinerie « art et essai » que les Godard pamphlétaires des années 70 (Un film comme les autres, Le Gai Savoir…), ce Bucquoy-là frappe fort. Car c’est littéralement et sans échappatoire que des chapitres entiers de l’austère brûlot-culte de Debord nous sont balancés dans les esgourdes par des jeunes comédien(ne)s intrépides parvenant – un tour de force ! – à nous faire réellement redécouvrir la puissance de feu séditieuse du texte situ. Et Jan Bucquoy de profiter de cette relecture pour poursuivre sa spitante enquête sur la misère sexuelle en nos temps et les moyens d’y remédier.

 

Traité de bave et d'éternité             

traité de bave et déternitéd'Isidore Isou avec Jean Cocteau, Jean-Louis Barrault, Blaise Cendrars 1951 France 2h

le film qui fit scandale au Festival de Cannes est une œuvre délicieuse. Isou livre ici un manifeste d'avant-garde, basé sur ce qu'il appelle le montage discrépant, qui consiste en une disjonction totale entre le son et l'image. À l'image, le novateur Isou raye, gratte, peint la pellicule, se filme à Paris sur le mode du found footage. Tandis que la bande-sonore évoque à travers des poèmes lettristes et une grande recherche stylistique, son manifeste pour un nouveau cinéma. Son influence a été durable pour de nombreux cinéastes, les cinéastes de la Nouvelle Vague en tête (notamment JL.Godard et Alain Resnais) mais aussi chez Guy Debord et Chris Marker.

Samedi 20 septembre à 15h50 en présence de Jean Pierre Bouyxou

 

MADE IN ICI

L'Autre Monde             

LAUTRE-MONDEde Richard Stanley – 2012 – Ariège – 1h30

A quelques kilomètres de Toulouse, se trouve un endroit que d'aucuns appellent « la Zone ». Dans ce périmètre, qui comprend Montségur (le site du génocide des Cathares, un endroit où les portails vers le passé et les apparitions fantomatiques sont banales), Rennes-le-Château (où un prêtre aurait fait un pacte avec les forces obscures) et Bugarach (un village qui attire les sectes apocalyptiques et où se trouve une montagne reconnue pour héberger des vaisseaux extra-terrestres), le surnaturel est une réalité de la vie de tous les jours. La magie est partout. C’est un fait indéniable. A moins que Richard Stanley se joue de nous lorsqu'il restitue avec un certain amusement la douce folie de ses excentriques sujets.

 

PETITS GARNEMENTS ET VIEILLE DAME INDIGNE

La vieille dame indigne             

vieille dame indigne

de Réné Allio avec Sylvie, Victor Lanoux, Jean Bouise 1965 – France – 1h34

A Marseille, Mme Bertini se retrouve seule à la mort de son mari. Entre amour filial et intérêt pour l'héritage, ses deux fils ainés cherchent à accaparer leur mère. Mais elle décline leur invitation. Avec le peu d'argent reçu des biens qui avaient constitué son quotidien jusqu'alors, elle s'achète une petite voiture. Sous les yeux éberlués de sa famille, elle part à l'aventure en compagnie d'une jolie serveuse, Rosalie, jeune femme libre, pour laquelle elle s'est prise d'amitié.

Précédé du court-métrage PROUT PROUT TRALALA de Noël Godin avec Madame Maggy, Roland Lethem, Noël Godin, 1974, Belgique, 16'. Une réponse pimentée à La Vieille Dame indigne de René Allio s’adressant sous forme de ciné-tract aux « vieilles toupies » vraiment-vraiment indignes.

Dimanche 21septembre à 20h : séance en présence de Noël Godin

Le chantier des gosses            

de Jean Harlez avec Suzanne Cognioul, Raymond Coumans, Armand Cwi – 1956-1970 - Belgique – 1h23

Tourné à la diable, avec une caméra bricolée, sans son direct, dans les ruelles glaireuses d'un quartier populeux de Bruxelles faisant honte à l'image de la Belgique à l'heure de l'expo universelle de 1958, le bouleversant Chantier des Gosses, devra attendre 55 ans pour connaître une vraie sortie en salles. Dans un esprit garnement très Quick et Flukpe, l'ouvrage est une petite perle mêlant la drôlerie à l'amertume détaille succulemment la guerre sans merci que les mômes dépenaillés du quartier livrent aux promoteurs immobiliers détruisant leurs terrains de jeux au marteau-pilon. Première mesure à prendre par les petits résistants : construire des catapultes avec des bretelles parentales.

Précédé du court-métrage LES GENS DU QUARTIER de Jean Harlez, 1955 – Belgique – 15'

Samedi 20 septembre à 21h : séance en présence de Jean Harlez

 

DOCUMENTAIRES

Dreamcatchers             

dreamcatchers1de Richard Stanley – 2012 – Ariège – 1h30

Dans l'arrière salle d'un café du Borinage, ancienne région minière de Belgique, Salvatore Bellomo, un sexagénaire aux allures d'ogre, entraîne un groupe de jeunes apprentis catcheurs. Jean le boucher, Eddie Dark et les autres rêvent tous de devenir professionnels comme leur professeur. Pendant plus de trente ans, Salvatore a catché avec les plus grands, notamment au sein de la prestigieuse fédération américaine : la WWF. Aujourd'hui, il a décidé d'emmener ses élèves aux Etats-Unis sur les traces de son passé. En attendant le grand jour, ils vivent ensemble leur passion prenant parfois des risques insensés pour satisfaire le public local et forcer l'avenir.

 Dimanche 21 septembre à 14h15 : séance en présence des réalisateurs

 

Catégories X            

categorieXdocumentaire de Fred Ambroisine - France 2014 - Int : Jack Tyler, Nina Roberts, Gérard Kikoïne, Carla Cat.. 58 mn

Juillet 2013. Sur le plateau des Caresses de l'Aube, film d'auteur pornographique et politique réalisé par Jack Tyler (de son vrai nom Emmanuel Silvestre), le metteur en scène, les comédiens et diverses vedettes invitées se livrent les uns après les autres, dévoilant une facette humaine et méconnue de cette industrie. Entre making off et documentaire, Catégorie X dresse un bilan de l'état actuel du cinéma X et évoque son âge d'or révolu à l'heure où internet lui ôte toute dimension artistique. Une industrie familiale et artisanale, un cinéma polisson moins mauvais genre que bon enfant...


 

 

Se désincrire