Lettre d'information du Cratère : programme 166 du 27 mai au 30 juin 2015

Voir cette e-lettre dans votre navigateur.
                                       Lettre d'information
Le Cratère
Cinéma Art & Essai Recherche et Découverte
95 grand rue St-Michel
31400 Toulouse
Répondeur : 05 61 53 50 53
www.cinemalecratere.com
 
Missions et Services 
Le Cratère n'est pas une salle à part dans le concert des salles toulousaines, c'est la plus belle des petites salles dans ce créneau de programmation. 80% de sa ligne éditoriale est constituée de reprises après les grandes salles Art et Essai du centre ville. Le concept, de ce point de vue, est celui de cinéma de poche au sens de livre de poche, l'édition intégrale trés vite après la première édition, mais à un tarif moindre notamment pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA, ainsi que pour les étudiants...

 Bonjour,

 

le nouveau programme est en ligne, vous le trouverez sur le site du Cratère : http://www.cinemalecratere.com/programmes

 

Et n'oubliez pas les prochaines Rencontres :

On a grèvé

mercredi 20 mai 2015
en présence de Etienne Deschamps protagoniste du film

on-a-greve

On a grèvé
Documentaire de Denis Gheerbrant - France - 2014 - 1h10

Elles s'appellent Oulimata, Mariam, Géraldine, Fatoumata… elles sont une quinzaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d'Europe. Elles n’acceptent plus le salaire à la chambre, les heures données au patron, le mal de dos qui les casse et le mépris dans lequel elles sont tenues. "On a grèvé", c'est la rencontre entre leur force et une stratégie syndicale pertinente...

"Denis Gheerbrant filme avec simplicité cet intense huis clos à ciel ouvert, danse initiatique aussi enjouée que poignante." Première

La vie sera belle

mardi 26 mai 2015 , à 18h30
en présence du réalisateur Jacques Capdecomme, séance organisée avec le Comité de Quartier Saint-Michel

la-vie-sera-belleNetB

La vie sera belle
documentaire de Jacques Capdecomme en association avec André Magne - France - 2014 - 1h21

Dominique, fils d'une modeste famille corse, arriva de Marseille l'été 1940. Il sera arrêté par la Gestapo le 12 août 1944, sept jours avant la libération de
Toulouse, où il avait rejoint les rangs de la résistance. Soixante-dix ans après, la rencontre, à Toulouse et dans sa région, avec quelques-uns des résistants
qui survécurent à la barbarie nazie, donne toute sa mesure au sacrifice de leurs frères de combat disparus...

Se désincrire