Lettre d'information du Cratère : Les Conversations de l'ESAV, Snow Therapy ce soir à 20h30

Voir cette e-lettre dans votre navigateur.
                                       Lettre d'information
Le Cratère
Cinéma Art & Essai Recherche et Découverte
95 grand rue St-Michel
31400 Toulouse
Répondeur : 05 61 53 50 53
www.cinemalecratere.com
 
Missions et Services 
Le Cratère n'est pas une salle à part dans le concert des salles toulousaines, c'est la plus belle des petites salles dans ce créneau de programmation. 80% de sa ligne éditoriale est constituée de reprises après les grandes salles Art et Essai du centre ville. Le concept, de ce point de vue, est celui de cinéma de poche au sens de livre de poche, l'édition intégrale trés vite après la première édition, mais à un tarif moindre notamment pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA, ainsi que pour les étudiants...

Snow Therapy

Les Conversations de l'ESAV Jeu 15 Oct , à 17h30
Les Conversations de l'Esav, en présence de Guy Chapouillié

Snow-Therapy

Snow therapy
de Ruben Östlund - Norvège, Suède, Danemark, France - 2015 - Int : Johannes Bah Kuhnke, Lisa Loven Kongsli, Clara Wettergren... - 1h58 - VOST Un Certain Regard - Prix du jury Festival de Cannes 2014

Une famille suédoise passe ensemble quelques précieux jours de vacances dans une station de sports d’hiver des Alpes françaises. Lors d’un déjeuner dans un restaurant de montagne, une avalanche vient tout bouleverser. Ebba, la mère, appelle son mari Tomas à l’aide tout en essayant de protéger leurs enfants, alors que Tomas, lui, a pris la fuite ne pensant qu’à sauver sa peau... Mais le désastre annoncé ne se produit pas, l’avalanche s’est arrêtée juste avant le restaurant, et la réalité reprend son cours au milieu des rires nerveux. Il n’y a aucun dommage visible, et pourtant, l’univers familial est ébranlé...

"Au-delà du couple, le cinéaste observe une société privilégiée, mais qui pète de trouille, asphyxiée par le principe de précaution, la normalisation forcée des comportements, l'absence criante de solidarité. Le tout dans un style glaçant, comme la neige.. " Télérama

Se désincrire