Lettre d'information du Cratère : Vers l'autre rive

Voir cette e-lettre dans votre navigateur.
                                       Lettre d'information
Le Cratère
Cinéma Art & Essai Recherche et Découverte
95 grand rue St-Michel
31400 Toulouse
Répondeur : 05 61 53 50 53
www.cinemalecratere.com
 
Missions et Services 
Le Cratère n'est pas une salle à part dans le concert des salles toulousaines, c'est la plus belle des petites salles dans ce créneau de programmation. 80% de sa ligne éditoriale est constituée de reprises après les grandes salles Art et Essai du centre ville. Le concept, de ce point de vue, est celui de cinéma de poche au sens de livre de poche, l'édition intégrale trés vite après la première édition, mais à un tarif moindre notamment pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA, ainsi que pour les étudiants...

Vers l'autre Rive

150 ans de la ligue Lun 01 Fév , à 19h30
Carte blanche proposée à ChristianThorel, fondateur directeur de la Librairie Ombres Blanches à l'occasion de la parution de Dans les ombres blanches (Ed. Fiction et Cie). Présentation et échanges conduits par Guy-Claude Marie, imago publica

verslautrerive

Vers l'autre Rive
Prix Un Certain Regard Festival de Cannes 2015 de Kiyoshi Kurosawa - France, Japon 2015 – Int : Eri Fukatsu, Tadanobu Asano, Yû Aoi...2h07 - VOST

Au cœur du Japon, Yusuke convie sa compagne Mizuki à un périple à travers les villages et les rizières. A la rencontre de ceux qu'il a croisés sur sa route depuis ces trois dernières années, depuis ce moment où il s'est noyé en mer, depuis ce jour où il est mort. Pourquoi être revenu ?

"Devant des scènes aussi stupéfiantes, il apparaît combien Kurosawa, toujours à la recherche de nouvelles voies, forge un art solitaire, à la fois poétique et théorique." Les Cahiers du Cinéma

"Vers l’autre rive est un récit initiatique saisissant dans sa bouleversante étendue le mystère de la mort cohabitant avec la vie, et réciproquement le mystère même de celle-ci. Kurosawa livre un film cosmique où s’exprime un rapport au monde entier, autant abstrait que sensible." Critikat.com

"Figure de l'épouvante japonaise, Kyoshi Kurosawa livre un film magnifique sur l'idéalité du couple." Le Monde

Se désincrire