Lettre d'information du Cratère : programme du 28 septembre au 8 novembre 2016

Voir cette e-lettre dans votre navigateur.
                                       Lettre d'information
Le Cratère
Cinéma Art & Essai Recherche et Découverte
95 grand rue St-Michel
31400 Toulouse
Répondeur : 05 61 53 50 53
www.cinemalecratere.com
 
Missions et Services 
Le Cratère n'est pas une salle à part dans le concert des salles toulousaines, c'est la plus belle des petites salles dans ce créneau de programmation. 80% de sa ligne éditoriale est constituée de reprises après les grandes salles Art et Essai du centre ville. Le concept, de ce point de vue, est celui de cinéma de poche au sens de livre de poche, l'édition intégrale trés vite après la première édition, mais à un tarif moindre notamment pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA, ainsi que pour les étudiants...

 Bonjour Visiteur,

 

le nouveau programme est en ligne, vous pouvez le télécharger ici : http://www.cinemalecratere.com/programmes.

 

Et n'oubliez pas les prochaines Rencontres du FIFIGROT :

Tu doutes tu perds

FIFIGROT 2016 lundi 19 septembre 2016 , à 18h00
La Compète officielle : En présence du réalisateur Dominique Baumard

TDTP-12

Tu doutes tu perds
documentaire de Dominique Baumard - France - 2016 - Int : Jacques Stival, Jean-François Tesniere... 1h19

documentaire de Dominique Baumard - France - 2016 - Int : Jacques Stival, Jean-François Tesniere... 1h19
Après avoir travaillé quinze ans dans le milieu agricole, Jacques décide de se consacrer à sa passion : les films d’action. S’improvisant producteur, réalisateur, scénariste, cascadeur et acteur, il finalise un premier long métrage autoproduit dans la campagne bretonne qui remet au goût du jour le cinéma de gros bras. Avec le soutien indéfectible de son assistant Jean-François, ils se lancent dans un projet plus ambitieux, rassemblant des financements étrangers et un casting international.

Dominique Baumard fait le portrait de deux enthousiastes hauts en couleurs qui ont décidé de ne pas douter pour ne jamais perdre. Une sorte de pendant français à l’American Movie de Chris Smith, jubilatoire en diable et poétique comme un coup de poing.

We are the flesh (Tenemos la Carne)

FIFIGROT 2016 mercredi 21 septembre 2016 , à 18h00
La Compète officielle

wearetheflesh

We are the flesh (Tenemos la Carne)
de Emiliano Rocha Minter - Mexique - 2016 - Int : María Cid, María Evoli.... - 1h20 - VOST - Interdit aux - 16 ans

Après avoir erré pendant des années dans une ville en ruine à la recherche de nourriture, un frère et une sœur se réfugient dans un des derniers bâtiments encore debout. À l’intérieur,  ils trouvent un homme qui va leur faire une dangereuse proposition pour survivre au monde extérieur...

Dans ce premier film, ayant suscité l’enthousiasme de Carlos Reygadas et Alejandro González Iñárritu, Minter développe autant une analyse scandaleuse de l’âme mexicaine qu’un conte pour adultes provocateur jusqu’au grotesque ravivant autant les allégories infernales de Brueghel l’Ancien que la philosophie cruelle du Marquis de Sade. Un monde de rites sexuels primitifs et de régénérescence alchimique où les visions performatives d’un Zulawski, d’un Pasolini ou d’un Gaspar Noé se teintent de couleurs psychédéliques au son d’airs patriotiques mexicains. Âmes sensibles s’abstenir !

Synecdoche, New-York

FIFIGROT 2016 jeudi 22 septembre 2016 , à 16h00
Carte blanche à Pacôme Thiellement en sa présence

synecdocheNew-York

Synecdoche, New-York
de Charlie Kaufman - USA -2008 - Int : Philip Seymour Hoffman, Samantha Morton... - 2h03 - VOST - 35mm

Caden Cotard, metteur en scène de théâtre, est pressé par la peur de mourir prématurément. Aspirant à créer une œuvre d’une intégrité absolue, il rassemble quelques comédiens dans un entrepôt de New York...

«Ce film est à la fois la partie, le Tout et son contraire. Une comédie qui fait mal au cœur. Un drame qui vous remplit d’une joie étrange. Une opération baroque où un metteur en scène reçoit une bourse illimitée qui lui permet de préparer une pièce qui se joue dans un « double » de toute la ville de New York et ce « double » a un « double » qui a un « double »… Un geste minimaliste où une femme fait des tableaux de plus en plus petits, au point que ses chefs d’œuvre ne sont pas évaluables sans une loupe. Une proposition lyrique où une autre femme décide de vivre dans une maison en flammes parce que c’est un choix important que celui de la façon dont on va mourir . Synecdoque New York est à la fois une vie, une ville, un monde, une énigme. Et une lente préparation à la mort.» Pacôme Thiellement

Agit Prop

FIFIGROT 2016 jeudi 22 septembre 2016 , à 19h00
Soirée en plein-air consacrée au cinéma militant des années 60/70 Programmée par Bertrand Grimault, association Monoquini en sa présence

La mort du rat

Agit Prop
Aliénation au travail, tyrannie du capitalisme, ravages du Taylorisme, pensée révolutionnaire... Dans leurs différentes approches, parfois sous un mode vigoureusement ironique ou aussi triste qu’une cage de zoo, ces films, tous présentés en copies 16 mm vous feront rire jaune... ou rouge. Un événement unique en partenariat avec l’association bordelaise iconoclaste Monoquini.

La Mort du Rat
de Pascal Aubier - 1973, France, N&B, 7 min ;


L’ordre règne à Simcaville
de Catherine Moulin et Jean-François Comte - 1968, France, N&B, 30 min;


Chromo-Zoom
de Jacques Pezé & Louis Chevalier  - 1965, France, 7 min ;


Pour une poignée de gros sel
Michel Kaptur - 1976, France, N&B, 27 min ;

La reprise du travail aux usines Wonder
de Pierre Bonneau et Jacques Willemont (1968, France, N&B, 10 min) ;

La Commune, Louise Michel et Nous
de Michèle Gard (1972, France, N&B, 43 min) ;

L’Île au Trésor

FIFIGROT 2016 jeudi 22 septembre 2016 , à 18h00
Hommage à Lou Castel en sa présence

Castel dans LIle au Trésor

L’Île au Trésor
de Raoul Ruiz - France, Chili, Etats-Unis, Portugal - 1985 - Int : Martin Landau, Melvil Poupaud, Lou Castel, Anna Karina, Jean-Pierre Léaud, Sheila, Jean-François Stévenin... - 1h55 - VOST

«Prenez un enfant et assurez vous qu’il rêve ; réveillez-le et racontez lui une histoire. Bercez-le de votre plus belle voix off, faites-la insidieuse. Il faut que, rendormi, l’enfant achève de rêver l’histoire que vous lui avez soufflée. Il faut qu’à son réveil il sente que c’est l’histoire qui l’a choisi et non l’inverse. Une histoire immortelle, titrait l’un des derniers films de Welles ; mais toute histoire est immortelle disent tous ceux de Raoul Ruiz. D’où bien des délices, puis trop de délices, puis de la terreur.» Serge Daney

Réflexion sur le cinéma et la fiction, ce film rare de Ruiz est moins une adaptation qu’une plongée dans l’émerveillement passif de l’enfance. Le jeune Jim observe le monde des adultes dans l’hôtel de ses parents où des personnages hauts en couleur se retrouvent pour revivre le monde du roman de Stevenson. Alors le réel et la fantasmagorie se mêlent. Film-puzzle produit par la Cannon, mêlant humour absurde, visions surréalistes et faux-semblants, L’Île au Trésor est autant un ovni que le chef-d’œuvre de son auteur.

Les Poings dans les poches

FIFIGROT 2016 vendredi 23 septembre 2016 , à 18h00
Hommage à Lou Castel en sa présence

loucastel dans Lespoings dans les poches

Les Poings dans les poches
de Marco Bellocchio - Italie - 1965 - Int : Lou Castel, Paola Pitagora... - 1h45 - VOST - Version restaurée

Souffrant d’épilepsie, le jeune Alessandro s’est, petit à petit, enfermé dans son monde.  Perdu dans l’admiration qu’il a pour son frère Augusto, et pour se donner le sentiment de dominer son destin, Alessandro entreprend de détruire le carcan familial...

Le chef-d’œuvre cruel de Marco Bellocchio, qui fit l’effet d’une bombe lors de sa sortie, considéré comme précurseur des mouvements sociaux de 1968...

Se désincrire