Lettre d'information du Cratère : FIFIGROT Synecdoche, New-York + Agit Prop

Voir cette e-lettre dans votre navigateur.
                                       Lettre d'information
Le Cratère
Cinéma Art & Essai Recherche et Découverte
95 grand rue St-Michel
31400 Toulouse
Répondeur : 05 61 53 50 53
www.cinemalecratere.com
 
Missions et Services 
Le Cratère n'est pas une salle à part dans le concert des salles toulousaines, c'est la plus belle des petites salles dans ce créneau de programmation. 80% de sa ligne éditoriale est constituée de reprises après les grandes salles Art et Essai du centre ville. Le concept, de ce point de vue, est celui de cinéma de poche au sens de livre de poche, l'édition intégrale trés vite après la première édition, mais à un tarif moindre notamment pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA, ainsi que pour les étudiants...

Synecdoche, New-York

FIFIGROT 2016 Jeu 22 Sep , à 16h00
Carte blanche à Pacôme Thiellement en sa présence

synecdocheNew-York

Synecdoche, New-York
de Charlie Kaufman - USA -2008 - Int : Philip Seymour Hoffman, Samantha Morton... - 2h03 - VOST - 35mm

Caden Cotard, metteur en scène de théâtre, est pressé par la peur de mourir prématurément. Aspirant à créer une œuvre d’une intégrité absolue, il rassemble quelques comédiens dans un entrepôt de New York...

«Ce film est à la fois la partie, le Tout et son contraire. Une comédie qui fait mal au cœur. Un drame qui vous remplit d’une joie étrange. Une opération baroque où un metteur en scène reçoit une bourse illimitée qui lui permet de préparer une pièce qui se joue dans un « double » de toute la ville de New York et ce « double » a un « double » qui a un « double »… Un geste minimaliste où une femme fait des tableaux de plus en plus petits, au point que ses chefs d’œuvre ne sont pas évaluables sans une loupe. Une proposition lyrique où une autre femme décide de vivre dans une maison en flammes parce que c’est un choix important que celui de la façon dont on va mourir . Synecdoque New York est à la fois une vie, une ville, un monde, une énigme. Et une lente préparation à la mort.» Pacôme Thiellement

Agit Prop

FIFIGROT 2016 Jeu 22 Sep , à 19h00
Soirée en plein-air consacrée au cinéma militant des années 60/70 Programmée par Bertrand Grimault, association Monoquini en sa présence

La mort du rat

Agit Prop
Aliénation au travail, tyrannie du capitalisme, ravages du Taylorisme, pensée révolutionnaire... Dans leurs différentes approches, parfois sous un mode vigoureusement ironique ou aussi triste qu’une cage de zoo, ces films, tous présentés en copies 16 mm vous feront rire jaune... ou rouge. Un événement unique en partenariat avec l’association bordelaise iconoclaste Monoquini.

La Mort du Rat
de Pascal Aubier - 1973, France, N&B, 7 min ;


L’ordre règne à Simcaville
de Catherine Moulin et Jean-François Comte - 1968, France, N&B, 30 min;


Chromo-Zoom
de Jacques Pezé & Louis Chevalier  - 1965, France, 7 min ;


Pour une poignée de gros sel
Michel Kaptur - 1976, France, N&B, 27 min ;

La reprise du travail aux usines Wonder
de Pierre Bonneau et Jacques Willemont (1968, France, N&B, 10 min) ;

La Commune, Louise Michel et Nous
de Michèle Gard (1972, France, N&B, 43 min) ;
Se désincrire