Lettre d'information du Cratère : le programme du 14 décembre 2016 au 24 janvier 2017

Voir cette e-lettre dans votre navigateur.
                                       Lettre d'information
Le Cratère
Cinéma Art & Essai Recherche et Découverte
95 grand rue St-Michel
31400 Toulouse
Répondeur : 05 61 53 50 53
www.cinemalecratere.com
 
Missions et Services 
Le Cratère n'est pas une salle à part dans le concert des salles toulousaines, c'est la plus belle des petites salles dans ce créneau de programmation. 80% de sa ligne éditoriale est constituée de reprises après les grandes salles Art et Essai du centre ville. Le concept, de ce point de vue, est celui de cinéma de poche au sens de livre de poche, l'édition intégrale trés vite après la première édition, mais à un tarif moindre notamment pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA, ainsi que pour les étudiants...

Bonjour ,

 

le nouveau programme du Cratère est en ligne, vous pouvez le télécharger ici : http://www.cinemalecratere.com/programmes

et n'oubliez pas les prochaines Rencontres :

Le Cratère fête la laïcité

150 ans de la ligue Le Cratère fête la laïcité 2016 lundi 05 décembre 2016 samedi 10 décembre 2016
films, rencontres débats

swagger

Le Cratère fête la laïcité

Wadjda

de Haifaa Al Mansour – Arabie Saoudite, Allemagne - 2013 - Int : Waad Mohammed, Reem Abdullah, Abdullrahman Al Gohani – 1h37

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles. Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, Wadjda décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la somme tant désirée...

Lundi 5 décembre à 18h30 : séance unique

 

Cette lumière n’est pas celle du soleil

documentaire de Bernard Favre – 2014 – 1h35

Aux heures les plus sombres de notre histoire, alors que les ténèbres de la barbarie nazie semblent recouvrir inexorablement la France, des hommes et des femmes, un à un se lèvent, brandissant le flambeau de la liberté. Gueux minoritaires, avant-garde d’une population souvent résignée ou terrifiée, ils sont l’honneur d’un peuple dont ils sont le phare. Ils sont cette lumière qui brille dans la nuit, annonciatrice des lueurs de l’aube. Écoutons-les. 22 septembre 1944. 6 miliciens sont condamnés à mort par une cour martiale et fusillés le jour même. Les avis sont contradictoires. La population réclame le châtiment. Des Résistants se refusent à cette extrémité. Pendant les 4 ans écoulés, ils ont découvert la faim, la peur, la fraternité, parfois le désespoir, le meurtre. Et la mort. 70 ans après qu’en disent-ils ? Comment parlent-ils de ce qu’ils ont enduré ? Au seuil de leur mort, leur langue se délie. Ce qui a été si dur à dire pendant tout ce temps, aujourd’hui ils acceptent de le confier. Pas de risque de mettre une relation affective en danger. Alors, ils ont parlé. Chez eux. Devant un buffet de cuisine ou de salon qui en dit beaucoup sur ce qu’ils sont devenus...

Lundi 5 décembre à 20h30 : séance unique

 

La cour de Babel

documentaire de Julie Bertuccelli – France – 2014 - 1h29

Ils viennent d’arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sé - négalais... Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français. Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradic - tions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d’idées reçues sur la jeunesse et l’intégration et nous font espérer en l’avenir... Mardi 6 décembre à 18h30 : séance unique

 

La fabrique du citoyen Une histoire républicaine de la Ligue de l’enseignement

documentaire de Jean-Michel Djian - 0h52 - Entrée libre et gratuite

Journaliste et auteur, Jean-Michel Djian est, depuis de nombreuse années, l’un des observateurs les plus attentifs de la Ligue de l’enseignement. A travers ce film de 52 minutes, il nous raconte l’histoire de la Ligue, illustrée par de nombreux documents d’archives et entretiens avec des personnalités du monde politique, culturel, sportif, éducatif, qui livrent leurs différents regards sur l’engagement de la Ligue dans l’histoire de notre République. Des témoignages qui expliquent la réflexion menée par le mouvement dans de nombreux groupes de travail associés à des chercheurs et philosophes pour mieux comprendre l’évolution de notre société et agir concrètement sur le terrain pour une éducation des citoyens...

Mardi 6 décembre à 20h30 : séance unique

 

Swagger

documentaire d’Olivier Babinet - France – 2016 - 1h24

Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au coeur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes. En déployant une mosaïque de rencontres et en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction, Swagger donne vie aux propos et aux fantasmes de ces enfants d’Aulnay et de Sevran. Car, malgré les difficultés de leur vie, ils ont des rêves et de l’ambition. Et ça, personne ne leur enlèvera...

Mercredi 7 décembre à 18h30

 

La sociale

documentaire de Gilles Perret - France - 2016 - 1h24

Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin le jour. Le principal bâtisseur de cet édifice des plus humaniste qui soit se nommait Ambroise Croizat. Qui le connait aujourd’hui? 70 ans plus tard, il est temps de raconter cette belle histoire de « la sécu ». D’où elle vient, comment elle a pu devenir possible, quels sont ses principes de base, qui en sont ses bâtisseurs et qu’est-t-elle devenue au fil des décennies ? le film sera précédé du Court-métrage Mare Nostrum de Anas Khalaf, Rana Kazkaz, Syrie, 2016, 13min.

Mercredi 7 décembre à 20h30 : Soirée débat avec le Cercle Condorcet Midi-Toulousain, en présence de Guillaume Agullo

 

Journées du film tunisien à Toulouse

organisées par l’association des étudiants tunisiens de Toulouse en partenariat avec , l’ESAV, l’ESAC (ecole supérieure de l’audiovisuel et du cinéma de Tunis), remerciements au Consulat de la Tunisie à Toulouse

Jeudi 8 décembre à 18h30 :Conférence Le cinéma tunisien aujourd’hui en présence de Hamadi Bou Abid doyen de l’ESAC et Guy Chapouillié Fondateur de l’ESAV suivi à 20h d’un pot de l’amitié Jeudi 8 décembre à 20h30 : soirée débat avec les invités

Brando Vs Brando

de Rhida Béhi - Tunisie - 2011 - Int : Lotfi Abdelli, Souhir Ben Amara, Christian Erickson, Anis Raache...- 1h24 - VOST

Anis aime Zina. Tout se passe pour le mieux jusqu’à ce qu’un réalisateur américain débarque et convainque Anis que sa ressemblance avec Marlon Brando fera de lui une étoile...

Jeudi 8 décembre à 20h30 : Soirée débat avec l'Association des étudiants tunisiens de Toulouse

 

Ezziara

de Nawfel Saheb Ettaba - Tunisie - 2014 - Int : Lotfi Dziri...- 1h46 - VOST

Youssef mène une vie solitaire et rangée. Mais la rencontre fortuite avec une jeune fille intrigante devant une maison mystérieuse, réveille en lui les images confuses d’un drame familial passé...

Vendredi 9 décembre à 20h30 : Soirée débat avec l'Association des étudiants tunisiens de Toulouse

 

Narcisse

de Sonia Chamkhi - Tunisie - 2015 - Int: Sondos Belhassen, Aicha Ben Ahmed, Fatma Ben Saïdane... - 1h30 - VOST

Aroussia, une femme de 50 ans, analphabète, originaire du Sud tunisien, fait partie du personnel qui s’occupe de la propreté d’un théâtre où Taoufik, metteur en scène qu’elle connaît bien, répète sa nouvelle pièce dont sa femme, Hind, joue le premier rôle. Mais, pendant les répétitions, Taoufik est arrêté. Aroussia, qui aime Taoufik comme un fils, fera tout pour le secourir...

Samedi 10 décembre à 20h30 : en présence de la réalisatrice Sonia Chamkhi

 

Se désincrire