Lettre d'information du Cratère - L'Homme à la caméra et Algérie du possible

Voir cette e-lettre dans votre navigateur.
                                       Lettre d'information
Le Cratère
Cinéma Art & Essai Recherche et Découverte
95 grand rue St-Michel
31400 Toulouse
Répondeur : 05 61 53 50 53
www.cinemalecratere.com
 
Missions et Services 
Le Cratère n'est pas une salle à part dans le concert des salles toulousaines, c'est la plus belle des petites salles dans ce créneau de programmation. 80% de sa ligne éditoriale est constituée de reprises après les grandes salles Art et Essai du centre ville. Le concept, de ce point de vue, est celui de cinéma de poche au sens de livre de poche, l'édition intégrale trés vite après la première édition, mais à un tarif moindre notamment pour les chômeurs et les bénéficiaires du RSA, ainsi que pour les étudiants...

L'homme à la caméra

jeudi 27 avril 2017 , à 18h30
Rencontre avec Jean-Pierre Cacérès qui présente son spectacle «Propaganda» au Théâtre du Pavé du 2 au 6 mai 2017, et de Natacha Laurent, auteure de L’Œil du Kremlin, Cinéma et censure en Union soviétique sous Staline, (Toulouse, Privat, 2000).

lhomme à la camera

L'Homme à la caméra
Documenraire de Dziga Vertov - Russie - 1998 - Int : Mikhail Kaufman... - 1h08 - VOST

« L’homme à la caméra » sillonne la ville, son appareil à l’épaule. Il en saisit le rythme celui des vies qu’il croise. Sans parole ni sous-titre, sans acteur ni décor, le film est d’une grande richesse formelle. Film fondateur du Ciné-oeil, il est une démonstration, visant à prouver que le cinéma, quand il s’éloigne du récit, est le seul à pouvoir rendre compte de la réalité...

La séance sera suivie d’un pot de l’amité.

Algérie du possible

Ciné-débat du Cercle-Condorcet jeudi 27 avril 2017 , à 20h30
Les Ciné'Débats du Cercle Condorcet - Rencontre avec Guillaume Agullo Directeur du Musée de la Résistance

Algerie du possible.65085

Algérie du possible
Documentaire de Viviane Candas - France - 2016 - 1h22

Le film suit le parcours d’Yves Mathieu, anticolonialiste en Afrique Noire. À l’indépendance de l’Algérie, il rédige les Décrets de Mars sur les biens vacants, promulgués en 1963 par Ahmed Ben Bella. La vie d’Yves Mathieu est rythmée par ses engagements. La réalisatrice revient sur les conditions de son décès en 1966...

Au fil des témoignages se dessine progressivement un état de fait où l’on prend conscience que cette «Algérie du possible» n’est plus que l’image d’un rêve inabouti qui n’a plus rien à voir avec l’Algérie d’aujourd’hui. Un documentaire passionnant. Transfuge

Se désincrire