Jeu 13 janvier 2011 à 20:45

Fix ME

de

Raed, auteur réalisateur, sorte de cousin palestinien de Woody Allen, a mal à la tête, au sens propre comme au figuré. Cela l’empêche de travailler. Armé d’humour et d’une certaine ironie, il interroge alors sa place dans la société palestinienne. Au risque de déconcerter sa propre famille et ses vieux amis, il décide de se faire soigner et de filmer sa psychothérapie...

 

"Le premier long métrage de Raed Andoni nous immerge dans la ville de Ramallah, au bord de l'explosion mentale, avec un humour féroce. Pas totalement un documentaire mais pas vraiment une fiction, Fix ME se rapproche du journal intime autant qu'il s'en éloigne pour explorer, mine de rien, la psyché collective des Palestiniens. Avec gravité autant qu'avec drôlerie. La réussite du film réside dans la capacité du cinéaste à transformer ses interrogations en véritables questions de cinéma." Les Cahiers du Cinéma

Nos Partenaires

Lettre d'information

Copyright © 2020 Cinéma le Cratère Salle Art et Essai de Toulouse - Tous droits réservés - mentions legales